Mars 2020 – Le Blog de Stevie Dixon

Rendre les larmes

Et le Lyonnais FRANK BERTY au Hard Rock Café, ce sera deux jours après la parution de son deuxième album « Timelapse« , dont on vous dévoilait récemment (nos brèvesNews du 2441…) ce premier titre plutôt poignant intitulé « Rendre les Larmes »… Notez que ce concert est gratuit, mais sur inscription (par ici). Et qu’il sera filmé pour réaliser un DVD. DVD qui sera commercialisé au profit de l’association Liv & Lumière (dévouée aux enfants qui contractent certaines tumeurs cérébrales, les PNET…).

Rendre les larmes<< Frank Berty – Rendre les larmes (Avec Louve)

Septembre 2019 – CCC media

Couleur Café Citoyen

présente

« Franck Berty »

Portrait du musicien Frank Berty

A l’occasion de la sortie de son premier album solo nommé Aquablues, l’équipe de Couleur Café Citoyen s’est entretenue avec le guitariste Frank Berty. Autour d’un café, l’artiste s’est confié sur ses influences musicales, imprégnées de rock britannique et de chanson française, et ses débuts sur scène…

e multi-instrumentiste Frank Berty a accordé un entretien à l’occasion de la sortie de son premier album solo intitulé Aquablues. Cet auteur, compositeur, guitariste, bassiste et chanteur lyonnais a été membre de plusieurs groupes parmi lesquels Vytal, Eat the Dog ou encore Lagoon Bazar.

Des références musicales multiples

Depuis plus de 35 ans, Frank Berty pratique la guitare et se produit assidûment sur scène. Une de ses influences musicales, le rock anglais des années 1970 mais pas seulement. « Quand on est français, on a été beaucoup influencé par toute la musique que l’on a entendu dans son enfance. Les chanteurs de variété française ont influencé ma musique »,affirme t-il. Paul Personne, Bernard Lavilliers ou Charlélie Couture représentent des références pour l’artiste. Écouter les morceaux de l’album Aquablues, c’est entendre l’histoire de chansons écrites par l’auteur tout au long de son parcours de musicien. « Je voulais démarrer un nouveau chemin, tirer un trait sur l’ancien et reprendre ces morceaux qui m’avaient accompagné toute ma vie, les réorchestrer et les présenter sur ce disque ». Une des ambitions de Frank Berty, sortir un nouvel album en 2020 avec des morceaux réécrits et un style différent de celui d‘Aquablues.

Crédit photos CCC Média

Apprendre le plaisir de jouer en public

Une des particularités de Frank Berty est de chanter en français. « J’ai mis longtemps à écrire mes propres textes », confie t-il. « Depuis que j’ai un peu plus mis en avant la voix, le chant, je me suis mis à écrire ». Parvenir à aller chercher au fond de soi les choses que l’on veut exprimer fait partie des objectifs du musicien. La confiance en soi est un atout majeur pour se produire sur scène.

« Croire en soi, cela veut dire ne pas compter sur les autres, ne pas toujours se reposer sur les autres. Si on croit vraiment en soi, on arrive à faire de belles choses », témoigne Frank Berty. Affronter le regard de l’Autre est une épreuve que le musicien se doit de surmonter s’il veut transmettre ses émotions au public. « Au début, quand je faisais de la scène, je n’éprouvais pas grand plaisir. Le stress prenait le pas sur le plaisir de jouer. A un moment, cela vous bride ». Pour un guitariste et chanteur comme Frank Berty, apprendre à maîtriser son trac lorsque l’on débute prend du temps. « Il m’a fallu plusieurs années pour être vraiment à l’aise », ajoute t-il. Quand le trac se transforme en énergie positive, le plaisir de jouer naît. Depuis, cette énergie ne l’a plus quitté.

Frank Berty sera en concert le 30 novembre 2019 à Villefranche-sur-Saône au Cabaret Rue Lirette.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site frankberty.com ou sur la page facebook frankbertyoff.

Guillaume Garcia pour CCC Média

Septembre 2019 – Music Academy

Originaire de Lyon, Frank Berty, pratique la musique depuis les années 80. Après avoir officié dans des groupes nommés Vytal, Eat The Dog, Lagoon Bazar… le musicien prend la route de manière solitaire pour éditer un premier album. Traversant des univers rock blues, soul ou progressif, le multi-instrumentiste et chanteur, n’a pas de craintes à voyager au milieu de ces différentes tournures.

Conduisant l’auditeur par ses textes en français, l’artiste se rapprochent des atmosphères funk de Sinclair, de Bernard Lavilliers pour ses explorations exotiques et latines, d’Axel Bauer dans ce rock pur et sulfureux. Le guitariste se distingue par ses qualités pouvant devenir torturé et agressif, riffs metal assortis de soli techniques, de teintes issues des fins limiers du hard rock ou pouvant s’égarer dans des traductions blues ou des chorus funky. Invitant à  l’écoute attentive puis à la pression vers « Play » en fin de cycle, « Aquablues » sait se faire attirant par ses différents genres musicaux. Il sait vous faire taper du pied et claquer des doigts par ce groove présent et constant.

Un album dédié aux amateurs de textes subtils et de guitares de tous styles.

Mai 2019 – OUI FM


Découvrez Prisonnier, le dernier single issu de l’album Aquablues !

Frank Berty est un artiste possédant plusieurs cordes à son arc. À la fois chanteur, guitariste, bassiste, il a joué dans plusieurs groupes tels que Vytal, Eat the Dog, Stella Maris, ou encore Lagoon Bazar. En 2018, Frank Berty sort son premier album solo, où ses compositions laissent libre cours à sa créativité teintée de blues et de rock.

C’est alors un voyage permanent à travers l’espace et le temps que l’artiste nous offre à travers ses morceaux. Son talent naturel attire d’ailleurs nombre d’artistes tels que Jean Louis Aubert, Bernard Lavilliers ou encore Charlélie Couture.

Prisonnier est alors le tout récent single de Frank Berty, issu de son nouvel album intitulé Aquablues, sorti le 17 mai dernier. On y retrouve notamment une introduction instrumentale, étant une des marques de fabrique de l’artiste. Il nous transporte dans un monde, son monde, où paroles et mélodies ne font qu’un pour créer des morceaux aussi personnels que sincères.

https://www.ouifm.fr/video-prisonnier-le-dernier-single-de-frank-berty/

Avril 2019- Maxoe

Frank Berty est un musicien accompli qui sortira son premier album solo « Aquablues » le 17 mai prochain.

Parfois guitariste, parfois bassiste, parfois chanteur, mais toujours gaucher, notre homme a plusieurs cordes à son art. Frank a joué dans de nombreux groupes notamment Vytal (un album en 1985 chez Devil’s records « French Connection »), Eat the Dog, Stella Maris, Lagoon Bazar.

Avril 2019 – Music in Belgium

Seconde salve de nouvelles avec l’annonce de la sortie du premier album de Frank Berty, un artiste accompli qui a plusieurs cordes à son art (bassiste/guitariste/chanteur…) et a joué dans de nombreux groupes. Un musicien qui sait jongler avec les styles (pop/rock/blues) et qui plairait certainement aux fans de grandes figues comme Ritchie BlackmoreDavid Gilmour ou encore Gary Moore, un homme ayant choisi de chanter en français d’ailleurs le public lors de ses concerts citent des références comme Charlélie Couture ou Jean Louis Aubert ! Sachez encore qu’”Aquablues” est son tout premier album en solo un opus où, l’artiste a tout maîtrisé de A à Z !

www.musicinbelgium.net